Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

FLOX,
quand reggae et flow riment avec éléctro

Faut il encore présenter FLOX ?


Cet Anglais installé en France depuis de nombreuses années n'a de cesser de faire bouger les lignes.Son nu-reggae-électro révélé en 2006 par Radio Nova et France Inter continue chaque jour un peu plus de fidéliser son public, large et varié. Le nouvel album de FLOX est d'ailleurs à cette image : multiple. "All Must Disappear" est en quelque sorte une synthèse colorée de plus de 6 ans de production phono-graphique et scénique.
On y retrouve les fondamentaux qui ont fait de ses deux précédents albums "The Words" et "Take My Time" des classiques : un phrasé qui cogne (que ne renierait pas Mike Skinner de The Streets), qui côtoie tantôt un groove puissant, tantôt un reggae bondisant, tantôt un électro futuriste servi par une musicalité au service de vraies chansons mais aussi et surtout un univers qui chaque jour un peu plus s'affirme et s'orne de nouveaux éléments.

Artiste, artisan, producteur, Flox ne connaît l'ambition que par rapport à lui-même : se donner les moyens, c'est-à-dire être sérieux dans ce qu'il fait.

C'est ce que l'on ressent au moment de l'écoute de ce nouvel album "Home made" réalisé et produit par l'artiste lui même. Une dentelle musicale qui ne laisse pas la place au hasard. "All Must Disappear" est un album novateur, profondément ancré dans la modernité qui fera se lever les publics les plus réservés.
Taillé pour le live "All Must Disappear" sera défendu par un "live full band". Toujours fidèles les musiciens sont les mêmes depuis le début. Conscient de la puissance scénique du projet, FLOX, a su fidéliser et s'entourer des meilleurs :
- NICOLAS LIESNARD clavier (Hugh Coltman, Catherine Ringer, Hindi Zahra)
- MARC JACQUEMIN batterie (Bernard Lavilliers, Cock Robin)
- CLAUDE WHIPPLE guitare (Lips, Quinte & Sens)
- VINCENT BENOIST basse

Fort de plus de 10 000 ventes d'albums, plus de 250 000 vues sur le clip de The Words (Prix International du clip), de plus de 150 dates de concert, de médias unanimes, le groupe arrive affûté pour conquérir tous les publics et livrer une musique moderne, envoûtante, décomplexée quelque part entre l'Angleterre et la France. Un No Man's Land où une nouvelle ère musicale serait possible.

FLOX quand reggae et flow riment avec éléctro.


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags