Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

Live Report :
Sna-Fu + The Bloody Beetroots

En quelques semaines, La Laiterie affiche complet. Au programme : Sna-Fu + The Bloody Beetroots.

En tant que fan assidu des prestations live des Bloody Beetroots et amateur de punk-rock, c'est avec les yeux tous brillants que j'appris que la Laiterie avait programmé les Sna-Fu et les Bloody's ensemble.
Ha ! Je m'imaginais déjà, le T-Shirt sentant la bière et/ou la sueur et les muscles prêts à lâcher d'avoir trop pogoté (souvent malgré moi d'ailleurs...).
Une nuit de débauche et de bestialité se préparait...

Sna-Fu

Cette fois nous sommes décidés à faire ça bien. Marre d'arriver en retard ! On est chaud, on est prêt et on sera à La Laiterie avant tout le monde ! Hé hé hé.
Nous arrivons sur le parking une heure et demie avant le début des concerts.

Là, surprise. Malgré la pluie, le vent et le froid... On aperçoit une file d'attente devant les portes digne de celles que l'on peut voir devant les cinémas, quand James Cameron sort un nouveau film.
à ce moment précis, je me rappelle pourquoi j'arrivais souvent en retard aux concerts.
Moins téméraire que la horde sauvage qui patientait devant la fameuse salle strasbourgeoise, nous resterons au chaud dans la voiture une petite heure, "le temps que ça rentre", comme on dit.

Ouverture des portes. Et aussi incroyable que cela puisse paraître, nous sommes pile à l'heure pour les Sna-Fu.
Ãa démarre fort. C'est punk, c'est rock, c'est puissant.. Et c'est screamo ! Terrible ! Le chanteur, malgré son look policé et son visage de gendre idéal, a une voix d'ogre ! Il bondit d'un bout à l'autre de la scène, tel Tigrou qui aurait abusé du miel de son pote Winnie. Les autres membres du groupe ne sont pas en reste. Sna-Fu a une énergie folle, qui se transmet irrémédiablement au public. En quelques morceaux, ils ont "réveillé le Punk".

Mise-en-bouche parfaite. La Laiterie est maintenant prête.

Bloody Beetroots

Le public est complètement déchainé quand les premiers sons résonnent dans la Laiterie. Comme de vraies rockstars, les Bloody Beetroots provoquent des mouvements de foule dans la salle. On est transporté à droite à gauche. Ils sont trois sur scène, les 2 DJ italiens accompagnés de leur batteur, tous vêtus du masque de Venom. Mais ils joueront aussi du piano, de la guitare...

Ils démarrent avec des valeurs sûres, qu'on a déjà pu entendre lors de leurs venues en Festival. On a pu entendre par exemple leur remix des Chemical Brothers que vous pouvez télécharger ici : http://www.notulus.com/affiche_news/1645/les_bloody_beetroots_remixent_les_chemical_brothers.html

Quand le set commençait à un peu trop à trainer dans un style Electro assez classique (voire un peu trop Clubber), soudain, un break monstrueux qui surprend La Laiterie. Les Bloody Beetroots augmentent les BPM et nous balancent du Punk ! Hurlements dans la salle ! Le public se met à pogoter. Ils resteront sur cette lancée jusqu'à la fin, avec un auditoire complètement en transe devant leur prestation.
C'est l'effet Bloody Beetroots. Une énergie qui ne laisse personne de marbre, un remarquable exutoire en temps de crise !



2 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
The Bloody Beetroots
The Bloody Beetroots

Issue de la rencontre entre Tommy Tea et Bob Rifo, The Bloody Beetroots voit le jour en 2007.

Lire la suite
NEWS DU MÊME THEME
Tags