Musique
pub
Le quotidien indé qui ne sent pas des pieds!!
Login :


Mot de passe :


Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
Login :


Mot de passe :


Re-entrez le mot de passe :


E-mail :


Veuillez recopier le code sur l'image:
???


Erreur dans le login et/ou mot de passe

Vous n'êtes pas connecté car votre compte n'est pas activé.

James Vincent McMorrow,
quand la magie opère

Connu pour le succès de son premier album "Early in The Morning", James Vincent McMorrow revient avec "Post Tropical", sa dernière production à paraître le 14 janvier 2014. Différent de son prédecesseur ce nouvel opus dévoile une nouvelle facette musicale de l'artiste. "Devenu un musicien folk" comme il le confie, James Vincent McMorrow offre ici de nouvelles textures sonores qui ne sont pas pour déplaire à l'auditeur. Quand les boîtes à rythmes rencontrent un loop de piano et une douzaine de mandolines, le résultat ne peut être que surprenant mais complètement cohérent. Et c'est en toute simplicité que l'artiste ouvre cet album avec un slow jam évoluant et s'enrichissant tranquillement de cuivres, de batterie et de la technique vocale incontournable de James, le falsetto. Lorsque l'on demande d'ailleurs à l'artiste de nous définir cette création, il nous répond : "Pour moi,"Post Tropical" évoque un genre de musique indéfinissable. C'est à la fois chaleureux et familier, mais il y a dans le disque des choses qui ne sont peut-être pas ce qu'elles ont l'air d'être. J'ai juste voulu fabriquer la plus belle chose que je pouvais imaginer, et voilà.»


0 vote(s)
Votes
  
Veuillez patientez quelques instants...
Loading...

Merci de vous connecter pour poster un commentaire.


Login :     Mot de passe :     Se souvenir de moi


Mot de passe oublié?
   Pas encore inscrit?



Contacter la rédaction
NEWS DU MÊME THEME
Tags